Pierre Rolland élu plus combatif du jour sur les routes du Tour

 

Pierre Rolland élu plus combatif du jour sur les routes du Tour

Dernière journée avant de se reposer pour le peloton du Tour de France. De Lyon au sommet du Grand Colombier, la journée s’annonçait montagneuse et disputée avec deux ascensions de première catégorie puis la montée finale, classée Hors Catégorie.

 

Dès le départ, les attaques sont nombreuses et Pierre Rolland est omniprésent en tête de peloton. Seul ou accompagné, l’Orléanais se dresse sur les pédales, motivé à prendre l’échappée du jour. Mais le groupe met du temps à se constituer. Ils sont finalement huit à l’avant dont Pierre qui a gardé toute sa concentration pour ne pas manquer le bon coup. Il est accompagné de Geschke, Trentin, Bonifazio, Herrada, Gogl, Ledanois et Marcato. On se demande alors si le peloton va laisser un bon de sortie aux fuyards ? Mais la question semble vite répondue pour Jumbo-Visma. Écart maximal autorisé : cinq minutes.

Clairement pas assez pour entrevoir la victoire au Grand Colombier. Qu’importe, Pierre Rolland va se battre jusqu’au bout. Au sommet de la Selle de Fromentel, il empoche huit points au classement de la montagne puis dix au Col de la Biche. Dix-huit points qui le replacent à la sixième place dans la course au maillot à pois, à dix unités du leader, Benoit Cosnefroy.

 

Du grand Pierre Rolland à l'attaque

 

Dans la descente puis la vallée menant à Culoz, pied de la dernière ascension, Pierre Rolland est accompagné de Michael Gogl. Le duo se présente dans le Grand Colombier avec tout juste 1min30 d’avance sur le TGV Jaune et Noir de Primoz Roglic. Peine perdue pour la victoire d’étape mais Pierre accélère, jetant ses dernières forces dans la bataille. Il est repris à 13 kilomètres du but mais poursuit sa montée à un bon rythme, dans le sillage d’Egan Bernal, tenant du titre en perdition. 28e sur la ligne d’arrivée, Pierre Rolland est élu plus combatif de l’étape et offre au B&B HOTELS - VITAL CONCEPT p/b KTM le premier podium de son histoire sur les routes du Tour de France.

 

Dans le même temps, Bryan Coquard a vécu une journée difficile, toujours diminué par un genou gauche douloureux. Distancé dans les premières pentes de la Selle de Fromentel, Le Coq s’est accroché à ses équipiers Kevin Reza et Jens Debusschere. Au prix d’un bel effort, les Men in Glaz parviennent à intégrer le Gruppetto pour monter le Grand Colombier en bonne compagnie. Une grosse journée de passée et un jour de repos bien mérité avant d’attaquer la dernière semaine de course !

 

Demain : REPOS. SIESTE.

 

 

 

L'instant Glaz

Pierre Rolland : «Ça a été une grosse bagarre pour prendre l'échappée, beaucoup de monde voulait être devant. C’est normal, avec beaucoup de points à grappiller pour le maillot à pois et une veille de journée de repos. On n’a jamais eu énormément d’avance mais j’ai livré un vrai combat jusqu’à la ligne. Pour l’honneur, pour le Tour. On se doit de tout donner jusqu’à être repris.

Avoir perdu le maillot à pois en 2013 est l’un de mes plus grands regrets. J’ai bien peur que les points doublés au Col de la Loze ne permettent aux favoris de remporter ce classement. J’ai tout de même marque 18 points aujourd’hui. Tant que je le peux, que les jambes sont là, j’irai à l’avant. Mais j’en ai déjà laissé beaucoup sur la route. Je suis très fatigué et je suis content que le jour de repos arrive demain.

J’ai encore envie du Tour de France. Avoir regardé le Tour de France à la télévision l’an dernier m’a rappelé la grandeur de cet événement. ASO a accordé sa confiance à l’équipe. J’ai donc eu envie d’y retourner pour y briller. Je me suis donc donné les moyens à 110%.


Durant le confinement, je me suis rendu compte que ce sport et ce métier étaient une chance. Je voulais faire des choses différentes, découvrir des paysages. Ça m'a fait du bien à la tête et au corps. En Janvier, je parlais déjà du Tour. Je n'ai que ça en tête. Le public m'a manqué dans le Col de la Biche et du Grand colombier mais ouvrir la route du Tour reste extraordinaire.»

 

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84